Article ID: 234, created on Feb 5, 2009, last review on Jan 7, 2015

  • Applies to:
  • Plesk 12.5 for Linux
  • Plesk 12.0 for Linux
  • Plesk 11.0 for Linux
  • Plesk 11.5 for Linux

Résolution

Oui, il est prudent et même recommandé d'utiliser "yum" (ou "apt-get" sur Debian) afin de maintenir le système à jour.

Toutefois, certains packs risquent d'être en conflit avec Parallels Plesk ou un autre logiciel. Vous pouvez les ajouter à la liste à ignorer. Nous vous recommandons d'utiliser les paramètres suivants :

  • Pour up2date, dans /etc/sysconfig/rhn/up2date, ajoutez :

     pkgSkipList=kernel\*;sendmail;bind-chroot;caching-nameserver;
    
  • Pour yum, dans /etc/yum.conf, ajoutez :

         exclude=kernel\* sendmail bind-chroot caching-nameserver
    

    Pour en savoir plus sur les actions à effectuer après la mise à niveau d'Apache sur le système PP, consultez l'article n° 762.

    1. Si Parallels Plesk est installé dans un conteneur, les mises à jour du noyau ne sont pas nécessaires. Le noyau doit être mis à niveau depuis le node.
    2. Si Parallels Plesk est installé sur un serveur matériel, les mises à jour du noyau sont recommandées s'il n'y a que des répertoires du vendeur configurés. Sinon, si les répertoires personnalisés fournissent de nouveaux noyaux, il est préférable de mettre à jour le noyau manuellement depuis le répertoire du vendeur. En effet, des problèmes sérieux sont dus à des noyaux sur lesquels sont appliqués des patchs GRSecurity. Parallels Plesk n'est pas conçu pour fonctionner dans ce type de configuration.

29d1e90fd304f01e6420fbe60f66f838 a914db3fdc7a53ddcfd1b2db8f5a1b9c 56797cefb1efc9130f7c48a7d1db0f0c 2a5151f57629129e26ff206d171fbb5f e335d9adf7edffca6a8af8039031a4c7 01bc4c8cf5b7f01f815a7ada004154a2 0a53c5a9ca65a74d37ef5c5eaeb55d7f aea4cd7bfd353ad7a1341a257ad4724a 742559b1631652fadd74764ae8be475e

Email subscription for changes to this article
Save as PDF