Article ID: 6367, created on May 28, 2009, last review on Aug 12, 2014

  • Applies to:
  • Virtuozzo
  • Virtuozzo hypervisor

Résolution

La possibilité de stocker et d'exécuter les serveurs virtuels sur le stockage réseau comme le partage SAN ou  NAS offre d'autres avantages à Parallels Server.
Utiliser de telles solutions avec Parallels Server réduit le temps de fonctionnement planifié ou non planifié. Si le matériel échoue, le stock peut être remonté dans un autre serveur physique qui permet aux serveurs virtuels de fonctionner dans une courte période de temps.
Elle simplifie également la maintenance administrative et ajoute de la flexibilité puisque les périphériques de stockage et câbles ne sont pas physiquement connectés au serveur et ne requière pas la migration du stockage d'un serveur à l'autre.

Peu importe la solution de stockage utilisée, l'idée principale est de lier le dossier /var/parallels avec le stockage réseau (veuillez noter qu'en fait, le dossier /var/parallels est un lien symbolique vers le répertoire /vz).

Utiliser les périphériques SAN :

Il peut y avoir différentes manière de connecter le stock au serveur, à l'aide des protocoles Fibre Channel ou iSCSI.

Connecter le périhérique SAN aux moyens de Fibre Channel :


Le SAN connecté au serveur à l'aide de Fibre Channel requière l'adaptateur spécial qui est installé et configuré en conformité aux guides de vendeur.
En général, le stockage apparaît comme étant monté dans le répertoire /dev sur Parallels Server, /dev/sdc par ex.
Pour pouvoir stocker les serveurs virtuels sur stockage, il faut partitionner et créer un système de fichiers sur le périphérique utilisant la commande :

#
mkfs.ext3 /dev/sdc

Puis configurez le périphérique SAN pour le monter automatiquement lors du  boot en ouvrant le fichier /etc/fstab et en joignant le répertoire config :
 
/dev/sdc /var/parallels ext3 0 0

Connecter le périphérique SAN aux moyens de iSCSI :

1. Installez le pack requis sur Parallels Server:

# yum install iscsi-initiator-utils

2. Configurez iSCSI en ouvrant /etc/iscsi/iscsid.conf avec l'éditeur de texte vi :

# vi /etc/iscsi/iscsid.conf

3. Configurez le nom d'utilisateur et le mot de passe :

node.session.auth.username = My_ISCSI_USR_NAME
node.session.auth.password = MyPassword
discovery.sendtargets.auth.username = My_ISCSI_USR_NAME
discovery.sendtargets.auth.password = MyPassword

Sachant que,

    * node.session.* est utilisé pour configurer un nom d'utilisateur et un mot de passe CHAP pour l'authentification par la ou les cibles.
    * discovery.sendtargets.* est utilisé pour configurer un nom d'utilisateur et un mot de passe CHAP de la session discovery pour l'authentification par la ou les cibles

Pour en savoir plus sur ces paramètres, veuillez vous reporter à la page open-iscsi.

4. Démarrez le service iscsi :

# /etc/init.d/iscsi start

5. Découvrez les cibles :

# iscsiadm -m discovery -t sendtargets -p 192.168.1.2
# /etc/init.d/iscsi restart

192.168.1.2 est l'adresse IP du serveur de stockage

6. Obtenez un nouveau nom de périphérique :

# fdisk -l

Disons qu'il s'agit de /dev/sdc

7. Formatez et montez le volume iSCSI dans le répertoire /var/parallels :

# mkfs.ext3 /dev/sdc
# mount /dev/sdc /var/parallels


8. Montez le périphérique iSCSI automatiquement lors du boot :

# chkconfig iscsi on

Ouvrez le fichier /etc/fstab et attachez le répertoire config :

/dev/sdc /var/parallels ext3 _netdev 0 0

Utiliser les périphériques NAS :

Le dossier /var/parallels/ peut être soit sur NFS ou SMB.

1. Pour que le partage SMB soit automatiquement monté lors du boot, il faut éditer le fichier  /etc/fstab sur Parallels Server. Vous devez y ajouter la ligne suivante :

//<servername>/<sharename> /var/parallels cifs uid=<local>,credentials=<file>,domain=<domain_name> 0 0

//<servername> est le nom du serveur ou l'IP ;
<sharename> est le nom d'un dossier partagé ;
uid=<local> est un utilisateur local ;
credentials=<file> est le chemin d'accès au fichier des données d'accès qui doit contenir les entrées suivantes :
username=<netid>
password=<password>
domain=<domain_name> est  un nom de domaine.

Exemple :

//server.contoso.local/sharedfolder /var/parallels cifs uid=root,credentials=/etc/cifspw,domain=contoso 0 0

2. Voici les instructions pour savoir comment monter un partage NFS dans le répertoire /var/parallels pour pourvoir stocker les serveurs virtuels sur le partage NFS :

<server>:</remote/export> /var/parallels <nfs-type> <options> 0 0

<server> est le nom d'hôte, l'adresse IP ou le nom de domaine non ambigu exportant le système de fichiers ;
</remote/export> est le chemin d'accès au répertoire exporté;
<nfs-type> est soit nfs pour les serveurs NFSv2 ou NFSv3 soit nfs4 pour les serveurs NFSv4 ;
<options> est une liste d'options séparées par des virgules pour le système de fichiers NFS.

Exemple :

192.168.1.2:/remote/share /var/parallels nfs4 0 0

Autres informations

Pour migrer le stockage du conteneur dans un emplacement à distance, veuillez vous reporter à

http://kb.sp.parallels.com/fr/8662

a26b38f94253cdfbf1028d72cf3a498b 2897d76d56d2010f4e3a28f864d69223 0dd5b9380c7d4884d77587f3eb0fa8ef

Email subscription for changes to this article
Save as PDF